Back to top

Un monde à concevoir

Etre ingénieur dans les bureaux d’études pour l’industrie du bâtiment et des travaux publics offre l’opportunité d’être utile au monde tout en vivant 1 000 vies en une. Etre ingénieur, c'est agir pour le progrès, repenser l’environnement qui nous entoure, mais c’est aussi donner du sens à son métier tout en relevant des défis passionnants. C’est un état d’esprit fait de rigueur, de curiosité, de bon sens et d’organisation. C’est également la passion pour la science et la découverte de solutions. Un métier qui permet de s'ouvrir au Monde et de modeler l'univers de demain.
Un monde a concevoir

Combattre les stéréotypes de genre et les idées reçues sur les métiers de l’ingénierie

Même si les Femmes sont de plus en présentes dans tous les secteurs professionnels et à tous les échelons, la parité n’est pas encore atteinte dans de nombreuses branches et la notre n'y fait pas exception.  
Le corps féminin est par exemple largement sur-représentée dans les domaines du social, de la santé ou de l’enseignement, mais beaucoup moins dans le secteur informatique, de l’encadrement, du bâtiment ou de l’ingénierie. Selon l’INSEE, en 2016, sur 87 familles professionnelles, 8 seulement étaient équilibrées, tandis que 51 étaient peu ou très peu féminisées, et 28 étaient plutôt ou très féminisées. 
Cette tendance évolue doucement (on le voit notamment dans la répartition professionnelle chez les moins 40 ans), mais doit rester appuyé par des actions de promotion des métiers et secteurs pour faire évoluer les mentalités et faire avancer la parité.

Il faut casser les stéréotypes et les préjugés que les filles ont une prédisposition naturelle aux matières littéraires et au social, et les garçons aux matières scientifiques. Des études montrent que les filles réussissent aussi bien que les garçons en mathématiques et en sciences à l’école, mais qu’elles se brident naturellement passé un certain niveau. 
Cela crée donc un déséquilibre dans un certain nombre de branches, dont les secteurs des métiers de l’ingénierie, du conseil et du numérique.

Autres écueils dans le recrutement vers ces branches : l’idée que la formation à ces métiers a un coût élevé, que ce ne sont pas des métiers passion, ou que le secteur n’est pas porteur. 
L’ingénierie ne se réduit pas aux secteurs de l’aéronautique ou de l’automobile qui sont souvent cités en exemple, mais touchent également de nombreux secteurs comme la santé, la restauration, le BTP, la performance énergétique, les objets connectés, l’événementiel culturel, le coaching, la médiation pour n’en nommer que quelques-uns. Beaucoup de ces métiers connaissent un véritable essor : en moyenne +22.6% d’offres d’emplois créés en 2020 en un an (source : Opiiec.fr).

Les Talentes trophées de la féminisationC'est pourquoi Cinov Ingénierie soutient l'initiative de la Fédération Cinov qui a crée les Trophées Les TALENTES : trophées de la féminisation des métiers de l'ingénierie, du conseil et du numérique. Ces prix permettent de mettre en lumière la contribution des femmes aux métiers travaillent dans la branche BETIC, et leur apporter la reconnaissance dont elles ont besoin ; soulignant que nous y avons toutes et tous notre place.

 

Un métier varié et riche

Derrière le mot Ingénieur, il y a tout une grande diversité de missions et de perspectives. Le Guide "#Ingénieur(e), Un Monde A Concevoir Edition 2022" est là pour en faire découvrir les différentes facettes : au travers d'exemples concrets, le vécu, les situations réelles, en font un véritable guide pratique pour découvrir les spécialités, les missions, les univers, les trajectoires possibles pour devenir #ingénieur.e.

Les professionnels de l’ingénierie qui exercent dans les bureaux d’études du bâtiment, des travaux publics, de l’environnement, de l’aménagement et qui témoignent ici sont unanimes : la caractéristique principale de leur métier est la diversité des projets traités, des missions, des interlocuteurs. Bref, un quotidien passionnant !

Cette variété se vérifie également pour leur parcours, leur évolution, les opportunités qu’ils ont saisies ou créées. Assurément, plusieurs voies sont possibles, le plus souvent après avoir validé un Master ou un diplôme d’#ingénieur.e dans une spécialité. L’autre point commun est l’utilité qu’ils ressentent à exercer un métier qui contribue à préserver les ressources ou à améliorer le quotidien. La technique, les logiciels, les calculs ne sont que des moyens pour donner vie à des projets. A la fois femmes et hommes de terrain et de technique, ils le disent tous : ces métiers s’exercent en équipe, que ce soit celle au sein du bureau d’études ou celle constituée autour du projet.

Tous accueillent les mutations successives à l’œuvre dans l’univers du bâtiment, des travaux publics, de l’environnement, des infrastructures, de l’aménagement du territoire, comme autant d’opportunités. Ils partagent la fierté d’être des acteurs majeurs du développement durable et l’envie de rester curieux de tout.
A travers « #Ingénieur.e, un monde à concevoir », nous proposons un guide pratique pour explorer ces univers, les missions, les spécialités, savoir comment les rejoindre, après quels parcours, dans des sociétés d’ingénierie à taille humaine !
Disponible en téléchargement ou en version web à l’usage des lycéens, étudiants, parents, enseignants, entreprises, ce guide est à partager et à consulter avec la série des vidéos ludiques « #Ingénieur.e, un monde à concevoir – De l’idée à la réalisation ».

 

guide Etre Ingenieur.e

------------------------------------------------------------

Ces articles sont susceptibles de vous plaire :

 

Ces évènements peuvent vous intéresser

05avr2023
BIM World

Echanger, collaborer, partager, modéliser, concevoir, mesurer, exploiter, anticiper.

Paris Expo, Porte de Versailles, 75015 Paris - Pavillon 5
21avr2023
Convention Fédérale

21 avril : convention de la Fédération Cinov

Palais des papes, Avignon

Poursuivez votre visite

Pour la révision de l’audit énergétique
Cinov Ingénierie appelle le futur Premier ministre en charge de la transition écologique à réviser l’audit énergétique

Suite à la publication au Journal Officiel des textes encadrant l’obligation d’un audit énergétique pour les logements énergivores à vendre, le syndicat Cinov Ingénierie salue les avancées du gouvernement en matière de rénovation énergétique, dans une période où les consommations d’énergie sont plus que jamais au centre des préoccupations des français. Néanmoins, le syndicat regrette la non prise en compte des recommandations et avertissements exprimés par les acteurs du secteur. 
« Fonds vert » : Mode d’emploi et opportunités pour l’ingénierie !
Le vendredi 10 mars 2023, Cinov Ingénierie a coanimé avec le Cerema un webinaire sur les modalités pratiques de déploiement du nouveau fonds vert. Nos adhérents ont ainsi bénéficié du partenariat entre le Cerema et la Fédération Cinov, signé lors du Salon des Maires 2022. Pascal Berteaud, Directeur général du Cerema, s’est réjoui de ce premier webinaire, favorisant concrètement le partage des connaissances entre nos deux organisations.
Contribution de Cinov Ingénierie au CNR Logement
Conseil National de la Refondation – Logement
« Faire du logement l’avant-garde de la transition écologique »

​​​​​​​Suite à sa participation au CNR Logement du lundi 9 janvier 2023, Cinov Ingénierie a porté ses 10 propositions au groupe de travail : 
« Construire et rénover durable : Tenir le calendrier France 2050… et aller plus loin ? »
A propos de PROFEEL 2
Pilotée par 16 organisations professionnelles dont Cinov, la démarche PROFEEL 2 est un programme d’envergure permettant de contribuer, financer et accélérer la fiabilisation des rénovations énergétiques en France et en outre-mer.
Les positions de la Fédération Cinov sur la question du Logement
Alors que la France souffre d’un déficit de logements, construire ou rénover comme avant n’est plus une option possible. D’autant plus que les évolutions sociétales et des modes de vie nous invitent à repenser un habitat aux « espaces flexibles », afin de s’adapter tout au long de la vie des occupants.